Les maisons de retraite médicalisées du GIE Santé & Retraite

Une prise en charge adaptée à vos besoins - Paris et Essonne

Aides Fiscales

Les personnes âgées, et leur famille, bénéficient de réductions fiscales qui permettent d’alléger les charges financières correspondant à l’hébergement et à la prise en charge de la dépendance en maison de retraite.

Les aides fiscales pour l’hébergement des personnes âgées en maison de retraite

Les dépenses liées à la dépendance :

Il s'agit des prestations d'aide et de surveillance nécessaires à l'accomplissement des actes essentiels de la vie, qui ne sont pas liées aux soins que vous êtes susceptible de recevoir. Ces prestations correspondent aux surcoûts directement liées à votre état de dépendance (par exemple, interventions relationnelles, d'animation et d'aide à la vie quotidienne et sociale).

Les dépenses liées à l’hébergement :

Il s'agit des prestations d'administration générale, d'accueil hôtelier, de restauration, d'entretien et d'animation de la vie sociale de l'établissement qui ne sont pas liées à votre état de dépendance.

Les dépenses effectivement supportées :

La réduction d'impôt s'applique aux dépenses que vous supportez effectivement : elles doivent être diminuées du montant des aides liées à la dépendance et à l'hébergement (allocation personnalisée pour l'autonomie (APA), etc.).

Calcul de la réduction :

25 % de vos dépenses, retenues dans la limite annuelle de 10 000 € par personne hébergée. La réduction d'impôt maximale est donc de 2 500 € par personne hébergée.

Les aides fiscales pour les familles des résidents

La pension versée au titre de l’obligation alimentaire ou bien la prise en charge directe de tout ou partie des frais d’hébergement d’une personne âgée dans une maison de retraite par l’un de ses descendants lui ouvre droit à déduction fiscale.

L’administration fiscale n'impose ni minimum ni maximum concernant les sommes versées aux ascendants ou à la maison de retraite et qui font l’objet de cette déduction. Elles doivent seulement correspondre aux frais réels engagés et pouvoir être justifiées.

Les pensions alimentaires déduites du revenu de l’obligé alimentaire doivent être déclarées par le bénéficiaire. Dans le cas de versement direct à la maison de retraite de cette aide, la personne âgée est dispensée de la déclarer dans ses revenus

Quels critères remplir ?

  • Vous êtes domicilié fiscalement en France,
  • Vous supportez des dépenses liées à la dépendance.

Pour en savoir plus

Visit lbetting.co.uk how to sing-up at ladbrokes